2 Commentaires
Moyenne (1 Voter)
Identifiez-vous pour voter !
Click here to see the meta data of this asset.

Trouble lié au tabagisme : Sommaire

Définition

Le trouble lié au tabagisme concerne la dépendance ou l'accoutumance aux produits du tabac qui est induite par la nicotine, une drogue. Les personnes atteintes de ce trouble ont des difficultés à renoncer au tabac même s'il est nocif.

Prévalence

  • 17 % des Canadiens fument et 14 % fument tous les jours.
  • Le tabagisme est plus courant chez les hommes (20 %) que chez les femmes (15 %).
  • La prévalence du tabagisme est la plus élevée chez les jeunes adultes : 22 % chez les 20 à 24 ans et 24 % chez ceux entre 25 et 34 ans.
  • La diminution de la prévalence du tabagisme ces dix dernières années s'est ralentie.
  • Près de la moitié des fumeurs a essayé de ne plus fumer au cours des douze derniers mois et le tiers a essayé plus d'une fois de s'arrêter.

 

Causes

  • Les facteurs génétiques ont une incidence sur la mesure dans laquelle une personne deviendra nicotinomane.
  • Les effets de la nicotine sur l'humeur (plaisir, éveil, relaxation) sont puissants. Une fois qu'une personne commence à fumer, surtout à un jeune âge, les risques qu'elle acquière une dépendance au tabac sont élevés.
  • Le tabagisme augmente la concentration de dopamine, une substance chimique présente dans le cerveau qui accroît le sentiment de plaisir et renforce le désir de continuer à fumer.
  • Les personnes atteintes de troubles mentaux ont un taux de tabagisme (40 à 90 %) beaucoup plus élevé que l'ensemble de la population (17 %). Ces taux de tabagisme sont les suivants selon le trouble : trouble bipolaire (51 à 70 %), trouble dépressif majeur (40 à 60 %), troubles anxieux (8 à 66 %) et schizophrénie (45 à 88 %).
  • Les personnes atteintes d'autres troubles liés à l'usage de substances sont plus susceptibles de fumer, et près de 50 % d'entre elles ont une dépendance à la  nicotine. Les taux de tabagisme vont de 11 à 48 % chez les personnes aux prises avec des problèmes d'alcool, de cannabis, de cocaïne, d'amphétamines et d'opioïdes.
  • Les fumeurs acquièrent des habitudes ou des déclencheurs du tabagisme (p. ex., après un repas, en état d'anxiété, en travaillant dans un certain endroit). Ces déclencheurs sont difficiles à modifier.

 

Pronostic

  • L'abandon du tabac peut exiger plusieurs tentatives. Près de la moitié des fumeurs a essayé de ne plus fumer et le tiers a tenté plus d'une fois de renoncer au tabac.
  • Les personnes qui cessent de fumer peuvent généralement revenir au même état de santé que les personnes qui n'ont jamais fumé, en particulier si elles arrêtent à un jeune âge.
  • Les aides antitabagiques contenant de la nicotine (les timbres, la gomme, les inhalateurs, les pastilles ou les vaporisateurs nasaux) peuvent aider à soulager les symptômes de sevrage.
  • Le pronostic est le plus favorable si la personne est très motivée à renoncer au tabac et qu'elle bénéficie de l'appui de sa famille, d'un soutien social ou d'autres formes de soutien.

Traitement

Envisager les éléments suivants lors de la prise de décisions pour le traitement :

  • présence de comorbidité relative à l'usage d'autres substances ou de troubles de santé mentale;
  • préférences du client et sa motivation;
  • dépistage de routine en milieu de soins primaires. Le trouble lié au tabagisme est chronique et récidivant, et les brèves interventions peuvent déclencher des tentatives de renoncement. Les brèves interventions consistent habituellement en une à quatre séances de counseling qui durent entre 5 et 15 minutes. Le clinicien dispense sa rétroaction et ses conseils et aide le client à fixer des objectifs.

 

Exemples d'options de traitement :

  • la pharmacothérapie (médicament pour cesser de fumer);
  • les traitements psycho-sociaux, dont le counseling, l'autogestion et la psychopédagogie.

Ressources

Auto-assistance et groupes de soutien

Société canadienne du cancer. (2013). Une étape à la fois – Pour les personnes qui ne veulent pas cesser de fumer.

Société canadienne du cancer. (2013). Une étape à la fois – Pour les personnes qui veulent cesser de fumer.

Société canadienne du cancer. (2013). Une étape à la fois – Aider une personne à cesser de fumer.

Clinique de traitement de la tabacomanie au Centre de toxicomanie et de santé mentale (Centre for Addiction and Mental Health Tobacco Addiction Treatment Clinic)

Jeunesse, j'écoute

Téléassistance pour fumeurs

Ressources d'autogestion

Société canadienne du cancer. Cost of Smoking Calculator (Flash plug-in required)

Centre de toxicomanie et de santé mentale. Smoking Diary (journal à remplir, en anglais)

Centre de toxicomanie et de santé mentale. Smoking Fact Sheets for Clinicians (feuilles de renseignement sur le tabagisme destinées aux cliniciens, en anglais)

Centre de toxicomanie et de santé mentale. Smoking Fact Sheets for Patients (feuilles de renseignement sur le tabagisme destinées aux clients, en anglais)[VS1]

 

Sites Web

AlbertaQuits

CAN-ADAPTT (Réseau d'action canadien pour l'avancement, la dissémination et l'adoption de pratiques en matière de traitement du tabagisme fondées sur l'expérience clinique)

TEACH (formation en anglais sur le counseling en tabagisme, Training Enhancement in Applied Cessation Counselling and Health)


 [VS1]Could not find French for any of these.

 


Identifiez-vous pour commenter !
Great resources listed here, thank you!
Publié le 14-01-31 14:31.
Resources: PregNets -- Smoking cessation program for pregnant women.
Publié le 14-01-31 21:07.