Commentaire
Moyenne (0 Votes)
Identifiez-vous pour voter !
Click here to see the meta data of this asset.

Promotion de la santé

Qu'est-ce que la promotion de la santé?

Engageons une conversation sur la santé… sans jamais parler de soins de santé est une vidéo qui décrit les effets des conditions sociales et économiques sur la santé. Mise au point par le Service de santé publique de Sudbury et du district, cette vidéo a été adaptée ailleurs au Canada ainsi que par des organismes de santé en Ontario.

Définition

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d'améliorer celle-ci. L'OMS définit la promotion de la santé mentale comme la création de conditions de vie et de milieux qui favorisent la santé mentale et qui permettent aux gens d'adopter et de conserver des styles de vie sains.

Principes de la promotion de la santé

Comme l'équité en santé, la promotion de la santé cherche à réduire les différences dans les états de santé. Les initiatives et programmes de promotion de la santé doivent être adaptés aux besoins et aux possibilités particuliers des diverses collectivités afin de tenir compte des différents systèmes sociaux, culturels et économiques. Selon la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé, les stratégies de promotion de la santé comprennent : 

  • l'élaboration de politiques publiques saines;
  • la création de milieux favorables;
  • le renforcement des actions communautaires;
  • l'acquisition d'aptitudes individuelles;
  • la réorientation des services de santé.

Collaboration

La promotion de la santé ne se limite pas aux soins de santé. Elle repose sur la coordination conjointe à tous les niveaux des parties prenantes de tous les secteurs, en les enjoignant à être conscientes des conséquences sur la santé de leurs décisions et à assumer leurs responsabilités en matière de santé. Elle suppose des concertations qui contribuent à assurer des biens et services sécuritaires et sains (comme des politiques sur la santé et la sécurité en milieu de travail), des services publics sains (comme la vaccination contre la grippe), et des milieux propres, sains et agréables (comme les politiques municipales sur l'alcool).

Le Canada a adopté pour la toute première fois un ensemble pancanadien de directives de consommation d'alcool à faible risque qui reçu l'aval des ministres de la Santé fédéral et de ses homologues provinciaux et territoriaux, ainsi que de nombreux organismes canadiens qui représentent les soins primaires, la promotion de la santé, la santé publique, la police, l'industrie des boissons alcoolisées et divers autres intérêts.

Ces directives reposent sur les recherches et les preuves scientifiques les plus récentes et les plus exactes disponibles. Elles ont été mises au point pour fournir des renseignements uniformes à l'échelle du pays pour aider les Canadiennes et les Canadiens à modérer leur consommation d'alcool et à réduire les risques immédiats et à long terme reliés à l'alcool. Ces directives constituent une ressource de promotion de la santé unique, car elles ont été incorporées aux outils de dépistage de l'abus d'alcool, d'intervention rapide et d'orientation qui peuvent servir au niveau des soins primaires. (http://www.sbir-diba.ca/)

 

Approches connexes

Équité en santé

Réduction des méfaits

 

Sommaire des données probantes

La définition et les principes de la promotion de la santé sont tirés de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé de l'Organisation mondiale de la santé. Extrait de : http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0003/129675/Ottawa_Charter_F.pdf.

Le contenu de la collaboration est tiré de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé de l'Organisation mondiale de la santé. Extrait de : http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0003/129675/Ottawa_Charter_F.pdf  et du

Centre canadien de lutte contre les toxicomanies. Extrait de : http://www.ccsa.ca/fra/priorities/alcohol/canada-low-risk-alcohol-drinking-guidelines/pages/default.aspx

 

 

 

Asset 2

Promotion de la santé : Ressources

Ressources en ligne

Santé publique Ontario et Centre de collaboration nationale des méthodes et outils - Planificateur en ligne

Agence de la santé publique du Canada - Portail canadien des pratiques exemplaires

Centre de collaboration nationale des méthodes et outils - Centre d'apprentissage

 

Trousses d'outils

Culture Counts: A Roadmap to Health Promotion  Le Canada dénombre maintenant plus de 200 ethnies, mais beaucoup de gens dans ces groupes ne bénéficient pas des avantages de la promotion de la santé. Ce guide a pour objectif de changer ceci en vous aidant à créer des initiatives de promotion de la santé efficaces auprès des communautés ethnoculturelles qui nous rapprochent de l'objectif d'assurer que tout le monde à les mêmes possibilités de jouir d'une bonne santé.

Établir le bien-fondé : Outils pour appuyer les politiques locales en matière d'alcool en Ontario  Cette ressource a été produite par le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) et Santé publique Ontario. Son but est de favoriser une sensibilisation aux mesures locales visant à lutter contre les méfaits liés à l'alcool et d'en souligner la nécessité, et d'appuyer l'élaboration et la mise en place de politiques locales en matière d'alcool dans les collectivités à l'échelle de l'Ontario.

 

Vita-jeunesse est une ressource pratique développée dans le cadre d'un partenariat entre l'Association canadienne pour la santé mentale, Ontario (ACSM), le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), l'Association pulmonaire de l'Ontario et Ophea. Elle s'adresse aux dirigeants dans les collectivités et les écoles de l'Ontario qui interviennent auprès des jeunes de 12 à 19 ans et qui désirent bâtir des communautés où les jeunes peuvent s'épanouir et développer leur capacité de réaliser leurs aptitudes, de contribuer à la société et d'apprendre comment prendre le contrôle de leur vie.

 

 

 

Ressources pour vos clients et leurs familles

Strengthening Families for the Future est un programme de changement des familles qui vise à réduire les facteurs de risque et à favoriser les facteurs permettant aux familles de mieux fonctionner. Articulé autour d'un repas de famille, le programme fait appel à des jeux de rôles et à d'autres activités interactives amusantes pour encourager la résolution de problèmes et développer les capacités de communiquer, soit des stratégies qui améliorent les relations entre les parents et les enfants.

CAMH et FoodShare Sunshine Garden est un programme financé soutenu généreusement par FoodShare, une subvention de Live Green Toronto, le Rotary Club of Parkdale-High Park et des dons de particuliers. Des bénévoles cultivent une merveilleuse variété de légumes, de fines herbes et de plantes indigènes de diverses ethnies dans ce jardin potager biologique situé sur la propriété du Centre de toxicomanie et de santé mentale. Ils acquièrent ainsi de précieuses compétences dans un environnement sécuritaire de soutien tout en s'approvisionnant en légumes biologiques délicieux au cours des mois d'été.

Le Empowerment Council se laisse guider par ses clients. Il est financé par le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH). Cet organisme autonome constitué en société est composé entièrement de personnes qui ont reçu des services de santé mentale ou de toxicomanie. C'est une voix pour les clients/survivants et les anciens clients de santé mentale.

The Family Council est une société sans but lucratif financé par le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH). Il défend et représente les intérêts des familles en participant à l'examen des politiques, à l'élaboration de programmes et à la planification stratégique entourant les enjeux des familles et des clients de CAMH.

Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada. Ces directives, qui s'adressent aux Canadiennes et aux Canadiens ayant l'âge légal pour boire qui choisissent de consommer de l'alcool, reposent sur les recherches et les preuves scientifiques les plus récentes et les plus exactes disponibles. Elles fournissent de l'information uniforme partout au pays qui aide à modérer la consommation d'alcool et à réduire les méfaits à court et à long terme liés à l'alcool.

 

 

Lectures conseillées

Promotion de la santé mentale

Mental Health Promotion in Ontario: A Call to Action

Growing Up Resilient: Ways to Build Resilience in Children and Youth

Toward Flourishing for All

 

Promotion de la santé mentale et soins primaires

Perry et coll. « Addressing Mental Health Promotion in Chronic Disease Prevention and Health Promotion », éditorial dans American Journal of Public Health, vol. 100, no 12, décembre 2010. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2978190/pdf/2337.pdf

Druss et coll. « Primary Care, Public Health, and Mental Health », table ronde sur la santé mentale, Preventing Chronic Disease, vol. 7, no 1, A04, janvier 2010. http://www.cdc.gov/pcd/issues/2010/jan/pdf/09_0131.pdf

 

Promotion de la santé mentale et santé publique

Établir les liens : Comment les bureaux de santé publique de l'Ontario traitent la santé mentale chez les enfants et les jeunes

L'urgence d'agir : Stratégie pour des enfants en santé

 

Formation

CAMH Health Promotion Resource Centre Webinar Recording: Finding a Shared Language: Addressing Mental Health and Mental Illness in Public Health and Health Promotion Settings

CAMH Health Promotion Resource Centre Webinar Recording: Introduction to Promoting Positive Mental Health

 


 

 

Asset 3

Mise en œuvre

 

Reconnaître les spécificités culturelles à l'aide de partenariats avec les communautés ethnoraciales

par Carolyn Morris

L'article Partnering with ethnoracial communities to take culture seriously est reproduit avec l'autorisation de CrossCurrents, The Journal of Addiction and Mental Health, vol. 13, no 3. 

La première chose que les clients de Punjabi Community Health Services à Brampton, Ontario, doivent faire est de signer un formulaire de consentement qui permet aux conseillers de rencontrer la famille du client. Comme les familles étendues sont au cœur de la culture panjabi, il est souvent nécessaire de convaincre le père du client de la nécessitée des soins de santé mentale, ou de conseiller les conjointes ou frères et sœurs qui ne savent peut-être pas comment gérer la toxicomanie d'un membre de leur famille. L'organisme fournit quand même des services si le client refuse de signer, mais selon la directrice Amandeep Kaur, le traitement dans ces cas n'est pas aussi efficace que lorsque la famille est impliquée.

Dans un exemple récent, six sœurs inquiètes de la consommation d'alcool de leur frère ont obtenu avec leurs maris des conseils sur la façon d'arrêter de faciliter le problème de leur frère. Les conseillers ont commencé le traitement du frère en concentrant s'abord sur sa famille.

Réussir à fournir ce type de soins adaptés aux spécificités culturelles dans les services de santé mentale et de toxicomanie a fait l'objet d'un récent projet provincial de cinq ans, « Prendre en charge les spécificités culturelles dans la santé mentale communautaire ». Dirigé par le Centre for Community Based Research (CCBR) de Waterloo, ce projet participatif d'action et de recherche – une recherche « avec » et non « sur » les gens – a réuni des chercheurs multidisciplinaires, des professionnels de la santé mentale et des membres de cinq différentes communautés culturelles de Toronto et de Waterloo – latino-américains hispanophones, Chinois parlant le mandarin, Polonais, sikhs panjabis et Somaliens. Lire la suite

 


Identifiez-vous pour commenter !