1 Commentaire
Moyenne (0 Votes)
Identifiez-vous pour voter !
Click here to see the meta data of this asset.

Soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes

Introduction

Pourquoi offrir des soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes?

 

Les soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes sont une approche au traitement qui reconnaît que les clients ayant des antécédents de problèmes de santé mentale ou de toxicomanie ont souvent été exposés à des traumatismes ou à la violence. Ces soins supposent que l'exposition à des événements traumatisants peut avoir des effets profonds sur la santé neurologique, biologique, psychologique et sociale et que la divulgation du traumatisme n'est pas essentielle au développement d'une relation thérapeutique et au rétablissement. Toutefois, les pratiques basées sur la sécurité, le choix et le contrôle sont essentielles pour responsabiliser les survivants de traumatismes.

 

La série de vidéos suivante comprend une discussion interactive sur l'approche intersectorielle aux soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes, leurs sens et leurs incidences dans les milieux de la santé mentale et de la toxicomanie.

Embed video series

 

 

 

 

 

 

Définition

Beaucoup de personnes qui ont des problèmes de toxicomanie ou de santé mentale ont vécu des traumatismes. Un traumatisme est une expérience :

  • pénible et choquante à l'origine d'une douleur émotionnelle;
  • qui peut porter sur un événement (ou une série d'événements répétitifs);
  • qui peut comporter une réaction ou une réponse comprenant un sentiment accablant d'impuissance.

On dénombre parmi les événements traumatisants courants chez les femmes et les hommes :

  • les agressions physiques;
  • les agressions sexuelles, y compris les mauvais traitements pendant l'enfance;
  • les agressions verbales;
  • les menaces d'agressions physiques ou sexuelles;
  • le fait d'être témoin de la violence contre d'autres personnes;
  • une négligence de longue durée pendant l'enfance.

Types de traumatismes

Il est important de noter que deux personnes ne vivent pas un traumatisme de la même façon et que certaines personnes peuvent trouver l'événement beaucoup plus éprouvant.

Il y a trois grandes catégories d'événements traumatisants :

  • les événements traumatisants graves récents (comme un accident d'auto, une agression violente, etc.);
  • les événements traumatisants antérieurs uniques (comme un viol, le décès d'un conjoint, un accident) et les événements qui durent pendant un certain temps (comme une catastrophe naturelle, le déclenchement de violences politiques ou une guerre);
  • les mauvais traitements chroniques sur une longue période (comme de mauvais traitements soutenus de nature sexuelle ou autre pendant l'enfance, y compris la négligence; grandir dans un environnement violent).

Équilibrer les risques

Il est souvent essentiel de s'intéresser aux antécédents traumatisants antérieurs si l'on veut s'attaquer aux problèmes complexes de santé mentale et de toxicomanie. Savoir comment intervenir auprès de ces clients et éviter de les traumatiser de nouveau est primordial dans le processus de guérison.

Les fournisseurs de soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes :

  • s'engagent à respecter une philosophie « de ne pas faire de tort » afin d'éviter de traumatiser de nouveau leurs clients;
  • adoptent une approche de précaution universelle qui suppose que toutes les personnes qui s'adressent à leur organisme pour obtenir des soins sont des survivants de traumatismes;
  • savent que les pratiques sensibles aux besoins des survivants de traumatismes comprennent la sécurité, la responsabilisation, la culture, la religion, le genre ainsi que tout autre facteur connexe pouvant influer sur le bien-être général du client.

Principes des soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes

La réussite du recours à une approche sensible aux besoins des survivants de traumatismes dans les services et les systèmes de soins présente des défis importants. Une telle pratique exige une intégration de plusieurs grands principes :

  • la sécurité physique et psychologique des fournisseurs de soins et des clients;
  • la loyauté et l'honnêteté entre les fournisseurs de soins et les clients;
  • la collaboration et le nivellement des différences de pouvoir;
  • la responsabilisation des clients pour la prise de décisions entourant le traitement;
  • la possibilité pour les clients d'exprimer leurs différences et de faire des choix;
  • la résilience et la capacité des clients de s'épanouir et de se rétablir après un traumatisme;
  • l'inclusion où tout un chacun a un rôle à jouer dans l'approche sensible aux besoins des victimes de traumatismes;
  • la sensibilisation aux différences culturelles et au genre.

 

Effets des traumatismes

Les personnes qui vivent un événement traumatisant ne développent pas toutes des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie. Les effets des événements traumatisants comprennent les réactions suivantes :

  • isolement;
  • hypervigilance;
  • toxicomanie;
  • autodestruction;
  • troubles alimentaires;
  • dépression
  • anxiété.

Après avoir vécu un événement traumatisant, les survivants peuvent le revivre mentalement et physiquement. Ces symptômes peuvent contribuer à un désordre appelé trouble de stress post-traumatique (TSPT).

 

 

Trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique, ou TSPT, est un trouble anxieux comportant l'apparition de symptômes caractéristiques à la suite d'une exposition à un événement traumatisant grave.

On estime que le TSPT est une réaction normale à un mal extrême. Parfois, ces réactions négatives peuvent durer de nombreuses années. Beaucoup de gens bloquent émotionnellement l'événement traumatisant, ce qui peut permettre à l'expérience de dominer la vie du survivant bien après que l'événement ait eu lieu.

Certains des symptômes du TSPT peuvent inclure :

  • avoir des flash-back (revivre subitement et de façon très vive un événement traumatisant perturbateur);
  • éviter les choses qui rappellent l'événement;
  • toujours se méfier des dangers;
  • éprouver un sentiment de torpeur;
  • s'adonner à des activités autodestructrices;
  • passer moins de temps avec sa famille et ses amis;
  • se désintéresser de ses activités quotidiennes;
  • avoir des sentiments de honte et de culpabilité;
  • avoir des problèmes de sommeil de longue durée.

 

Approches connexes aux soins sensibles aux besoins des survivants de traumatismes

Soins axés sur le rétablissement

Soins intégrés

Sommaire des données probantes

Les catégories de traumatismes sont tirées des lignes directrices dans The trauma-informed toolkit du Klinic Community Health Centre, Winnipeg 2008.

Les meilleurs pratiques sont basées sur les lignes directrices de Harris, M. et R.D. Fallot, Using trauma theory to design service systems, Jossey-Bass, San Francisco 2001; et Haskell, L. Women, Abuse and Trauma Therapy, publication du Centre de toxicomanie et de santé mentale, Toronto 2004.

Les approches connexes aux traumatismes sont basées sur les principes directeurs du Centre de toxicomanie et de santé mentale, Practice Model: Partners in Care. Toronto 2011.

 

 

 

 

Asset 2

Soins sensibles aux besoins des victimes de traumatismes : Ressources

Ressources en ligne

Le Réseau canadien des professionnels en toxicomanie et de domaines connexes propose plusieurs trousses d'outils pour des professionnels qui utilisent cette approche aux soins.

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) propose un photo-roman à l'intention des clients et des membres de la famille qui illustre la réaction au traumatisme d'un enfant réfugié. Proposé en sept langues (PDF seulement).

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a publié la brochure Women: What Do These Signs Have in Common pour aider à reconnaître comment les problèmes existants comme la dépression, les troubles du sommeil, les difficultés dans les relations, l'anxiété ou la toxicomanie peuvent être des signes de réactions à un traumatisme non traité.

Trauma-Informed Approaches in Addictions Treatment est un guide de discussion pour le Cadre national d'action pour réduire les méfaits liés à l'alcool et aux autres drogues et substances au Canada. Il indique les meilleures pratiques pour les soins sensibles aux besoins des victimes de traumatismes et pour les toxicomanies dans un contexte canadien.

Préparé par le National Child Traumatic Stress Network, Back to school resources  propose des documents imprimés, des vidéos et des webinaires pour les enseignants et les éducateurs.

 

 

Trousses d'outils

Le British Columbia Centre of Excellence for Women's Health (BCCEWH) a créé une trousse d'outils en ligne sensibles aux besoins des survivantes de traumatismes, en accordant une attention particulière à la toxicomanie et à ses liens aux expériences de traumatismes et de violence des femmes.

La trousse d'outils sensibles aux traumatismes propose une version téléchargeable de pratiques conseillées pour aider les fournisseurs de services et organismes à améliorer leur capacité d'assurer des services sensibles aux besoins des victimes de traumatismes.

Trauma-informed Organizational Toolkit for Homeless Services réunit une série de moyens pratiques de se sensibiliser aux traumatismes, y compris en apportant des changements internes dans son organisme.

La collection de ressources et de fiches d'information Court involved youth toolkit renferme des conseils pratiques au sujet des traumatismes chez les enfants et adolescents aux prises avec le système judiciaire.

 

Ressources pour vos clients et leurs familles

La American Psychological Association a publié une série d'articles sur son site Web proposant des conseils à l'intention des parents et enseignants qui désirent développer la résilience chez les enfants de divers âges qui traversent des périodes difficiles.

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a le plaisir d'offrir une série de tutoriels en ligne gratuits, rapides et faciles à utiliser, Mental Health and Addiction 101 Series, qui explore notamment la réponse au traumatisme du trouble de stress post-traumatique (TSPT).

La National Mental Health Association propose une variété de conseils sur la façon d'aider les enfants, les jeunes, les étudiants universitaires et les adultes à gérer le stress. On y trouve également des conseils pour les familles de militaires.

Formation

Le Life Recovery Program propose un programme de psychopédagogie sensible aux besoins des survivants de traumatismes pour le rétablissement de la santé mentale et en cas de toxicomanie. Que l'on soit la personne aux prises avec une toxicomanie, un ami ou un membre de la famille, ce programme vidéo sur demande renferme des outils utiles qui peuvent faire partie d'un traitement thérapeutique ou servir de première étape d'un rétablissement.

Webinaire : Intégration des approches sensibles aux victimes de traumatisme dans les systèmes de santé mentale et de toxicomanie.
Animatrice : Nancy Poole, MA, PhD (c)

Visionner l'enregistrement du webinaire

Webinaire : Les femmes, les traumatismes et la toxicomanie

Animatrices : Nancy Bradley et Janine Gates

Visionner l'enregistrement du webinaire

Asset 3

Soins sensibles aux besoins des victimes de traumatismes : Mise en œuvre


 

De mon point de vue

« En tant que médecin, j'ai remarqué que certains clients autochtones de ma pratique peuvent se sentir déconnectés des systèmes et du personnel de santé, refusant de croire qu'on peut leur venir en aide. C'est peut être le résultat d'expériences traumatisantes antérieures. Il arrive souvent que les clients autochtones n'acceptent pas d'avoir de bons contacts avec les systèmes, les méthodes et le personnel de santé par crainte d'une récurrence de leurs expériences traumatisantes de négligence, de manque de respect et de racisme. On peut accomplir beaucoup de progrès sur le plan thérapeutique en les rassurant, en discutant de la confiance (c'est-à-dire, en développant une relation de confiance) et en reconnaissant que les événements antérieurs ont pu contribuer à la situation actuelle. Reconnaître que ce qui s'est passé pour qu'on en soit arrivé là où l'on en est – plutôt que de renforcer un point de vue axé sur les échecs personnels ou des insuffisances – peut préparer l'individu à accepter une intervention thérapeutique. Bref, le praticien acquiert ainsi la possibilité de rassurer, de faire renaître la confiance, de prendre acte des traumatismes antérieurs, de ne pas blâmer la personne, d'être à son écoute et d'être prêt à l'aider lorsque l'occasion se présentera. » (médecin)

 

Cet extrait est tiré de The Trauma-Informed Practice Guide, mis au point par le BC Provincial Mental Health and Substance Use Planning Council en consultation avec des chercheurs et des planificateurs du système de santé partout en Colombie-Britannique. Pour plus d'information, consultez :

http://www.bccewh.bc.ca/publications-resources/documents/TIP-Guide-May2013.pdf


 

 


Identifiez-vous pour commenter !
Any reason for not including Trauma Matters, since it's available on line for free on EENet and Jean Tweed sites?
Publié le 14-01-31 21:11.