Commentaire
Moyenne (0 Votes)
Identifiez-vous pour voter !
Click here to see the meta data of this asset.

Trouble lié au tabagisme : Traitement

Notions essentielles

  • Pour les clients dont le dépistage est positif en matière de tabagisme, il est conseillé de mener une entrevue à durée limitée et structurée.
  • Tous les clients devraient recevoir de l'information sur leur trouble, les options de traitement et comment trouver des documents d'auto-assistance.
  • Les démarches à envisager pour le traitement incluent la psychothérapie, la psychoéducation et la pharmacothérapie.

Psychothérapie

  • Le counseling dispensé sous diverses formes (p. ex., auto-assistance, individuellement, en groupe, ligne secours, Internet) est efficace pour les clients qui souhaitent renoncer au tabac.
  • Des interventions minimales de 1 à 3 minutes sont efficaces et devraient être offertes à tous les usagers du tabac. Cependant, vu qu'il existe une forte relation dose-réponse entre la durée de la séance et la réussite du traitement, il incombe de recourir autant que possible aux interventions intensives.
  • Les multiples séances de counseling augmentent les chances d'abstinence prolongée; par conséquent, quatre séances ou plus de counseling devraient être offertes.
  • Il est plus efficace de dispenser du counseling en association avec des médicaments pour cesser de fumer que d'utiliser l'une ou l'autre de ces options individuellement; par conséquent, les deux approches devraient être offertes aux clients qui souhaitent cesser de fumer.
  • Les techniques d'entrevues motivationnelles (site Web en anglais) devraient être utilisées pour soutenir la volonté du client à participer à un traitement continu.

 

Sensibilisation et soutien

  • Les clients devraient recevoir du counseling sur la nature de la toxicomanie.
  • La toxicomanie est un état chronique et récidivant; des épisodes isolés de traitement aboutissent rarement à une rémission permanente.
  • Au lieu de les sermonner, il est plus efficace d'examiner avec les clients les facteurs qui induisent l'usage de substances.
  • Encourager les clients à vivre dans un logement sans fumée, ce qui inclut aider les clients à acquérir les habiletés nécessaires pour modifier leurs habitudes et minimiser, éviter ou lutter contre les déclencheurs du tabagisme.

Pharmacothérapie

  • La pharmacothérapie double les chances de réussite à une tentative de renoncement au tabagisme.
  • La pharmacothérapie pour le renoncement au tabagisme inclut le timbre, la gomme à la nicotine, les inhalateurs, le bupropion (Zyban) et la varénicline (Champix).

Sommaire des données probantes

Réseau d'action canadien pour l'avancement, la dissémination et l'adoption de pratiques en matière de traitement du tabagisme fondées sur l'expérience clinique (CAN-ADAPTT). (2011). Lignes directrices canadiennes sur le renoncement au tabagisme. Toronto (Ontario) : Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Centre de toxicomanie et de santé mentale. (2010). Tobacco. Toronto (Ontario).

Herie, M., Dragonetti, R. et Selby, P. (2012). « Alcohol and tobacco use problems ». Dans A. Khenti, J. Sapag, S. Mohamound et A. Ravindran (réd.), Collaborative Mental Health: An Advanced Manual for Primary Care Professionals (pp. 195–214). Toronto (Ontario) : Centre de toxicomanie et de santé mentale.


Identifiez-vous pour commenter !