Commentaire
Moyenne (0 Votes)
Identifiez-vous pour voter !
Click here to see the meta data of this asset.

Autogestion appuyée

L'autogestion appuyée (AA) est aussi connue sous l'appellation « auto-assistance guidée ». Cette démarche aide les personnes atteintes de problèmes de santé mentale à acquérir les connaissances et les habiletés dont elles ont besoin pour améliorer leur auto-efficacité et pour mieux gérer leurs affections.

Le client a recours à des instruments et des ressources d'apprentissage autonome pour perfectionner ses connaissances et acquérir des habiletés. Un professionnel de la santé agit à titre de coach, pour orienter le client à travers les ressources et l'aider à définir ses buts, établir ses priorités et élaborer ses plans.

Pour la plupart, les démarches de l'AA sont fondées sur des principes cognitivo-comportementaux. La psychodynamique et les interventions axées sur la résolution de problèmes ont aussi été évaluées.

Dans quelles situations a-t-on recours à l'AA?

Le plus souvent, l'AA est utilisée chez les personnes qui sont atteintes de dépression ou d'anxiété légère à modérée. C'est une option de traitement de faible intensité, correspondant au niveau 2 dans les modèles de soins échelonnés. Dans ses lignes directrices cliniques, le U.K. National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) conseille d'avoir recours à l'AA dans les circonstances suivantes (en anglais) : la dépression, le trouble d'anxiété généralisé et le trouble panique et le trouble de l'alimentation. L'AA est aussi conseillée par le Canadian Network for Mood and Anxiety Treatments dans ses lignes directrice concernant le traitement de la dépression (en anglais).

Mise en application de l'AA

Les interventions d'AA peuvent varier d'un cas à l'autre, surtout pour ce qui est de leur durée. Les lignes directrices de NICE préconisent 6 à 8 séances.

Voici des éléments communs aux interventions d'AA :

  • faire participer le client;
  • cerner les problèmes et les objectifs clés;
  • déterminer le matériel approprié d'auto-assistance;
  • soutenir les efforts de changement déployés par le client;
  • passer en revue les progrès et déterminer si de l'aide supplémentaire est indiquée;
  • surveiller et analyser les progrès au moyen d'instruments d'évaluation et de mesure des résultats.

Évaluation

L'AA devrait faire partie d'une évaluation et d'un plan de traitement exhaustif et personnalisé. Le professionnel de la santé et le client examinent ensemble un éventail d'options de traitement.

Avant d'amorcer l'AA, il incombe au professionnel de la santé de parcourir les étapes suivantes :

  • évaluer l'état de préparation du client, qui doit prendre en charge son autogestion;
  • examiner la gravité des symptômes du client;
  • parler avec le client de ses besoins et de ses préférences.

Principes de l'AA et documentation

Au début, le professionnel de la santé et le client aborderont les sujets suivants :

  • l'importance de l'autogestion;
  • le rôle du professionnel de la santé à titre de coach/facilitateur;
  • le travail à accomplir par le client.

Au cours des séances d'AA, le professionnel de la santé :

  • aide le client à déterminer sur quelles habiletés travailler en premier;
  • encourage le client à cerner de nouvelles habiletés;
  • appuie le client quand il fait le point sur les progrès et établit de nouveaux objectifs.

Good Practice Guidance on the Use of Self-Help Materials within IAPT Services, document publié en 2010 par le programme Improving Access to Psychological Treatments du National Health Service du Royaume-Uni. Analyse les facteurs dont il faut tenir compte dans le choix d'instruments d'auto-assistance.

Sommaire des données probantes

Les études indiquent que l'auto-assistance guidée (ou autogestion appuyée) est plus efficace que la seule communication d'information (pour le sommaire des données probantes, consulter Good Practice Guidance on the Use of Self-Help Materials within IAPT Services).

Voir aussi les lignes directrices du National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) concernant la dépression, l'anxiété et les troubles de l'alimentation (en anglais).

Ressources

Dan Bilsker, Supported Self-Management for Depression (fichier PowerPoint).

Vancouver Health Authority. (2009). CBIS: Cognitive Behavioural Interpersonal Skills Manual

Cahiers d'exercices

Australian Psychological Society. (2013). Internet Supported Psychological Interventions: A Guide to Navigating the Online World of Psychological Programs.

Dan Bilsker et Randy Paterson. (2005). Antidepressant Skills Workbook.

Dan Bilsker, Merv Gilbert et Joti Samra. (2007). Antidepressant Skills at Work: Dealing with Mood Problems in the Workplace.  

Dan Bilsker, Merv Gilbert, David Worling et Jane Garland. (2005). Dealing with Depression: Antidepressant Skills for Teens.  

Programmes sur Internet

Beating the Blues (frais à payer par les praticiens)

MoodGYM

 

Identifiez-vous pour commenter !