Click here to see the meta data of this asset.

TDAH chez l’adulte : Dépistage, évaluation et diagnostic

Dépistage rapide

Envisagez un diagnostic de TDAH si le patient se trouve dans l'une des situations suivantes :

  • son enfant ou un membre de la famille au premier degré a reçu un diagnostic de TDAH;
  • le patient a reçu un diagnostic de TDAH alors qu'il était enfant ou adolescent;
  • le patient éprouve la sensation d'être calme et concentré après avoir pris un psychostimulant comme du cannabis ou de la cocaïne; 
  • le patient a subi, quand il était enfant ou adolescent, des tests psychométriques qui ont laissé penser qu'il avait un trouble des apprentissages spécifiques, en particulier un problème de mémoire de travail;
  • le patient soupçonne être atteint de TDAH ou un de proches a un tel soupçon.

Administrez aux patients qui se trouvent dans l'une quelconque des situations décrites la Adult ADHD Self-Report Scale (Kessler et coll., 2005) qui se trouve dans la trousse d'évaluation du TDAH de la Canadian ADHD Resource Alliance (CADDRA).

L'échelle ne permet pas de poser le diagnostic et ne comporte pas de marque de seuil, mais elle aide à savoir si un TDAH de l'adulte doit être envisagé. 

Remarque : Une version élargie de la trousse CADDRA d'évaluation est offerte en version imprimée et en version numérique.

Poser le diagnostic

Tableau courant

Alors que les symptômes fondamentaux du TDAH chez l'enfant sont l'inattention, les problèmes de maîtrise de l'impulsivité et l'hyperactivité motrice, ces deux derniers symptômes s'atténuent généralement à l'adolescence tandis que l'inattention persiste. 

Diverses difficultés associées au TDAH, bien que ne faisant pas partie des critères diagnostiques, posent problème chez le patient adulte, parmi lesquelles :

  • faibles compétences en gestion du temps et procrastination
  • compétences d'organisation insuffisantes
  • sentiment d'être bousculé ou de manquer les nuances des informations
  • problèmes dans les relations interpersonnelles, y compris les compétences parentales
  • absence apparente de prise en charge personnelle
  • difficulté à tenir ses promesses (p. ex., non-respect des échéances)
  • difficulté à payer ses factures, à finir des rapports ou des travaux (pour la personne atteinte d'un TDAH, les paperasses, c'est son « talon d'Achille »).

Observations cliniques et diagnostic

Les observations cliniques suivantes ne sont pas suffisantes pour éliminer un diagnostic de TDAH* :

  • le médecin n'observe pas d'hyperactivité du patient lors de l'entrevue clinique;
  • le patient évoque de nombreux problèmes d'organisation, de gestion du temps et des fonctions exécutives, mais il est fiable dans ses rendez-vous, remplit les formulaires et règle ses frais médicaux;
  • le patient explique qu'il a lu des documents sur le TDAH et pense en être atteint;
  • le patient n'a pas d'antécédents familiaux de TDAH;
  • le conjoint ou le parent suggère qu'il existe des symptômes de TDAH, que le patient nie;
  • le patient a un bon niveau d'études ou occupe un poste de haut niveau; 
  • le patient est très intelligent, et les bulletins scolaires des premières années d'école ne font état d'aucun problème d'attention ou de comportement; chez certains patients, l'autonomie accrue et les défis posés dans les années suivantes ont eu un impact fonctionnel; d'autres patients peuvent décrire des stratégies inhabituelles de réponse au déficit, comme un temps excessif passé sur les devoirs ou un besoin d'aide accru; 
  • le patient était clairement hyperactif, impulsif et inattentif quand il était jeune, mais ne présente maintenant que quelques symptômes résiduels; chez certains patients, l'impact fonctionnel est encore cliniquement important;  
  • le patient ne se souvient pas, ou nie, avoir présenté des symptômes dans l'enfance, et les bulletins scolaires ont disparu; habituellement, un historique soigneux du développement révèle l'impact du trouble, même si le patient ne comprenait alors ni ne comprend maintenant, les symptômes à l'origine de ces difficultés.

* Lignes directrices canadiennes sur le TDAH, 2e éd., 2008, reproduites avec la permission de la Canadian Attention Deficit Hyperactivity Disorder Resource Alliance

Confirmer le diagnostic

Si vous soupçonnez que le patient peut avoir un TDAH, suivez ces étapes pour confirmer le diagnostic et commencez le traitement :

  • Appliquez les critères du DSM pour établir si le patient a des symptômes de TDAH.
  • Utilisez le formulaire d'évaluation de la trousse CADDRA d'évaluation qui vous aide à enregistrer les antécédents du patient et vous éclaire pour la prise en charge; c'est le standard canadien reconnu; le formulaire peut être photocopié ou téléchargé, et joint au dossier médical.
  • Utilisez la Weiss Functional Impairment Rating Scale – Self-Report (WFIRS-S) (offerte dans la trousse d'évaluation du TDAH de CADDRA pour enregistrer le niveau de détérioration du patient au départ, et utilisez l'échelle à intervalles réguliers pour voir si le traitement permet au patient d'évoluer vers un fonctionnement normal.
  • Si vous suspectez un trouble d'apprentissage, envisagez d'orienter le patient vers un psychologue dans sa collectivité; cette démarche est onéreuse, mais nécessaire quand le patient présente des problèmes d'organisation (déficits des fonctions exécutives), de compréhension à la lecture (p. ex., fait des erreurs en lisant, particulièrement dans un contexte de travail) et d'habiletés graphomotrices (p. ex., il écrit moins rapidement qu'il ne traite les informations). 
  • Mettez en place un processus psychoéducatif. [add link to treatment options]
 

 


Psychiatric interviewing series

David Goldbloom and Nancy McNaughton demonstrate clinical interviewing situations.

Psychiatry in primary care toolkit

A powerful mobile app packed with features that will streamline screening and assessment in primary care.

Download the Toolkit

Frequently asked questions

Clinical guidelines

Canadian ADHD practice guidelines (CADDRA, 2011)

Attention deficit hyperactivity disorder: diagnosis and management (NICE guideline CG72, 2008)