Click here to see the meta data of this asset.

Agents recommandés et posologies dans le trouble bipolaire

Table 3.3: Recommended agents and dosing in bipolar disorder

 
Traitement Posologie Examens de laboratoire Effets indésirables courants apparaissant sous traitement*
Agents antiépileptiques      
Divalproex (DVPX)

Initiation :

500 à  1000 mg Q.H.S.; posologie sur 12 h selon niveaux plasmatiques (350 à  700 mmol/L)

Avant traitement : NFS, électrolytes, TSH, tests fonction hépatique. S'assurer d'une contraception (risque tératologique); antécédents menstruels requis (DVPX associé à un syndrome ovarien polykystique ?); refaire les tests sanguins, incluant les taux de VPA, à 6 mois si le patient est stable. 

Sédation, somno- lence, prise de poids, irrégularités menstruelles, alopécie, tremblements
Lithium (LI)

Initiation :

600 à 900 mg Q.H.S.; posologie sur 12 h selon niveaux plasmatiques (0,8 à

1,2 meq/L;

manie aigüe;

0,6 à 0,8 meq/L; entretien/ dépression)

Avant traitement : NFS; électrolytes (incluant Ca++), TSH, urée sanguine, créatinine. (ECG si > 40 ans ou si maladie cardiaque ou si facteurs de risque cardiaques). Entretien : taux de lithium; NFS; électrolytes (incluant Ca++),

TSH, urée sanguine, créatinine. Refaire à 6 mois si patient stable, plus fréquemment si symptômes.

Sédation, émoussement cognitif, prise de poids, réactions dermatologiques (ex.  acné, eczéma), polyurie, polydipsie, tremblements
Carbamazé- pine (CBZ)

Initiation:

600 à 900 mg; ajuster selon tolérance, 600  à 1200 mg.

Avant traitement : comme pour le divalproex; ne pas associer la CBZ au SOPK. Sédation, som- nolence, dysarthrie, confusion, tremblements

Lamotrigine

(LTG)
Initiation : 25 mg 2 semaines puis 50 mg 2 semaines suivis de 100 à 300 mg quotidiens. NFS, électrolytes, taux de LTG non nécessaires. Refaire à 6 mois. Maux de tête, troubles gastro-intestinaux, état vertigineux, éruption bénigne (10 pour cent); éruption grave (syndrome de Stevens-Johnson syndrome : 1 pour 1000)
Gabapentine

Initiation :

600 à 900 mg. Entretien :

900 à 4000 mg en doses fractionnées. Augmenter sur 2 semaines selon tolérance.

Comme pour la lamotrigine. Sédation, somnolence, confusion
Topiramate

Initiation :

50 mg

Entretien :

100 – 300 mg. Ajuster sur 2 semaines selon tolérance.

Comme pour la lamotrigine.

 Inclure la mesure des bicarbonates.
Émoussement cognitif, difficultés à trouver les mots, perte de poids, acidose métabolique, aggravation d'un éventuel glaucome
Oxcarbazé- pine

Initiation :

150  à 300 mg. Entretien :

300 à 1500 mg.

Comme pour la carbamazépine Comme pour la carbamazépine
Antipsychotiques originaux      
Olanzapine

Initiation :

10 à 15 mg. Entretien :

5 à 20 mg. Posologie plus élevée dans la manie.

Avant le traitement : poids, IMC, glycémie à jeun, fractions lipidiques, tests de la fonction hépatique, NFS, électrolytes. À refaire 6 mois plus tard. Mesurer les paramètres métaboliques plus fréquemment chez les patients qui prennent du poids.

Symptômes extrapyramidaux, prise de poids, perturbations de la glycémie, syndrome métabolique, séda- tion, somnolence, élévation transitoire aux tests fonctionnels hépatiques
Rispéridone

Initiation : 1 à 2 mg avec un objectif de 3 à 6 mg par jour.

Comme pour l'olanzapine Comme pour l'olanzapine. Résultats plus élevés aux tests hépatiques non retrouvés classiquement. Augmentation de la prolactine et des effets secondaires qui lui sont liés.
Quétiapine

Initiation :

300 à 600 mg dans la manie aigüe;

150 à 300 mg dans la dépression aigüe; 150 à 450 mg en entretien chez la plupart des patients. Ajuster selon tolérance

(c.-à-d. parvenir à la dose recommandée en 1 à 2 semaines); Quétiapine  XR instaurer à 200 mg; passer à une fourchette entre

300  à  600 mg en deux jours.

Comme pour l'olanzapine Comme pour l'olanzapine. Résultats plus élevés aux tests hépatiques non retrouvés classiquement
Ziprasidone

Initiation :

60  à 120 mg. Entretien :

60  à 160 mg. Ajuster selon tolérance

Comme pour l'olanzapine, ECG Symptômes extrapyramidaux, tremblements, agitation, propension supérieure à un allongement de l'espace QT. Akathisie, nervosité, minime prise de poids, perturbations métaboliques.
Aripiprazole

Initiation : 2,5 à

20 mg en aigu. Entretien :

2,5  à  30 mg. Ajuster selon tolérance.

Comme pour l' olanzapine Comme pour  la ziprasidone
Antidépresseurs originaux      
ISRS, IRSN, ANSS

Inclus dans la section sur les antidépresseurs. (voir Tableau 2.1: « Médicaments antidépresseurs de première intention, doses

et profils »

dans le chapitre 2.)

  Hypomanie et cycles rapides
 

 

* Aucun traitement du trouble bipolaire n'a été reconnu comme inoffensif pendant la grossesse. Des effets tératogènes variés ont été attribués à chaque agent. La conséquence la plus constante d'un traitement par divalproex ou par carbamazépine est une anomalie du tube neural. Les données actuelles concernant l'innocuité des traitements suggèrent également la possibilité d'une fissure palatine avec la lamotrigine. L'utilisation d'une méthode contraceptive est recommandée avec tous les traitements pour troubles bipolaires. Au Canada, voir le site Motherisk (www.motherisk.org/women/index.jsp) pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ces agents et sur d'autres.