Click here to see the meta data of this asset.

Personality disorders: Co-ordinating care

Coordination entre plusieurs médecins

Les lignes directrices de l'American Psychiatric Association  concernant le trouble de la personnalité limite soulignent l'importance de coordonner les traitements prescrits par plusieurs médecins. Coordonner signifie :

  • définir clairement les rôles
  • déterminer ce qu'il faut faire en cas de crise
  • communiquer régulièrement au sein de l'équipe soignante
  • noter l'information qui est échangée dans l'équipe

Il est important de déterminer lequel des médecins assume la responsabilité principale ou globale du patient.

Le rôle du fournisseur de soins primaires dans la coordination

Les patients qui ont de troubles de la personnalité consultent souvent d'autres médecins outre le médecin de soins primaires qui leur prescrit des médicaments. Les fournisseurs de soins primaires devraient être au courant du traitement que le patient reçoit ailleurs, étant donné que ces thérapies peuvent involontairement provoquer sa régression. Certaines thérapies privilégient la révélation de traumatismes subis durant l'enfance et d'expériences affectives difficiles; même si ce travail thérapeutique peut s'avérer nécessaire, il arrive parfois qu'il se produise avant que le patient soit prêt à l'entreprendre.

Si votre patient est suivi par un thérapeute et que son état se dégrade, vous devez en être informé et parler au patient et au thérapeute de vos inquiétudes à ce sujet. Ceci permet de garantir que le patient reçoit un traitement approprié et que vous gérez votre responsabilité médico-légale. Si une psychothérapie donne lieu à des incidents négatifs qui entraînent une blessure volontaire ou le suicide du patient, il est probable que le fournisseur de soins primaires sera visé par toute poursuite que la famille intentera.

Le rôle des psychiatres

Lorsque l'on traite des patients ayant de troubles de la personnalité, il est toujours préférable qu'un psychiatre soit intégré à l'équipe soignante, soit pour gérer tout diagnostic de comorbidité psychiatrique soit pour faciliter l'intervention psychothérapeutique. En revanche, les fournisseurs de soins primaires savent bien qu'il est difficile d'obtenir une consultation chez un psychiatre. En effet, vu la nature intensive des soins psychiatriques, et pour d'autres raison, ces professionnels ne sont pas en mesure de traiter un grand nombre de patients.


Psychiatry in primary care toolkit

A powerful mobile app packed with features that will streamline screening and assessment in primary care.

Download the Toolkit

Frequently asked questions