Click here to see the meta data of this asset.

Alcooliques Anonymes

Alcooliques Anonymes (AA) est un mouvement d'entraide pour les personnes qui désirent s'arrêter de boire et rester sobres. La démarche d'AA est fondée sur une série de principes, appelés « 12 étapes », qui mettent l'accent sur la responsabilité individuelle et la sincérité.

Les nouveaux membres d'un groupe AA sont encouragés à choisir un membre de plus longue date pour parrain. Les parrains et les membres plus expérimentés dispensent des conseils pratiques et du soutien, et il arrive même qu'ils se tiennent à la disposition des nouveaux membres en soirée et en fin de semaine. Des liens étroits s'établissent souvent au sein du groupe.

L'adhésion peut être à vie, d'où l'importance d'AA pour la prévention de la rechute.

Les membres du public peuvent participer aux réunions ouvertes d'AA, tandis que les réunions fermées sont réservées aux membres du groupe.

Efficacité d'AA

Il est difficile de prouver l'existence d'un lien de cause à effet, mais le taux d'abstinence est plus élevé chez les personnes qui participent aux réunions d'AA (Ferri et coll., 2006 ; Gossop et coll., 2003).

AA offre à ses membres divers types de soutien :

  • conseils pratiques : Les membres d'AA échangent des idées sur la façon d'éviter la rechute et de maintenir une bonne hygiène de vie. Un conseil qui est souvent donné est d'éviter quatre états : la faim, la fatigue, la solitude et le ressentiment ou la colère (fa-fa-sol-ré), car ces états provoquent souvent la rechute.
  • soutien social : Des liens étroits se nouent souvent entre les membres d'un groupe, ce qui les aide à échapper à l'isolement social et à la solitude, associés au risque de rechute.
  • mentorat : Le parrain joue souvent un rôle capital dans le rétablissement du membre dont il a la charge en lui offrant son soutien et ses conseils.
  • accessibilité et soutien à long terme : Aucune évaluation n'est requise pour participer aux réunions des AA. L'adhésion et la participation aux réunions sont gratuites. Les réunions ont lieu une fois par semaine ou plus souvent et il existe des groupes d'AA un peu partout au Canada et dans le reste du monde. De plus, les membres peuvent y participer aussi longtemps qu'ils le souhaitent.
  • soutien aux familles et aux amis : Organisations parentes d'AA, Al-Anon et Alateen offrent un forum aux personnes dont la vie est affectée par une personne aux prises avec un problème de boisson. Les membres mettent leurs expériences en commun et s'aident mutuellement à mieux faire face à leur vie, que le membre de leur famille continue ou non à boire. Ils abordent des questions difficiles, telle la manière d'arrêter d'« autonomiser » le membre de leur famille qui a un problème de boisson et d'arrêter d'essayer de contrôler ses habitudes de boisson.

Comment inciter les patients à participer à des réunions d'AA

  • Expliquez qu'AA aide un grand nombre de gens.
  • Dites aux patients que la seule condition d'adhésion à AA est le désir de s'arrêter de boire. AA est souvent associé à une démarche « spirituelle », mais il n'est pas nécessaire de croire en Dieu pour devenir membre.
  • Invitez les patients à communiquer par téléphone avec AA alors qu'ils se trouvent dans votre cabinet et à prendre des dispositions pour qu'un membre d'AA les accompagne (d'un commun accord) à leur première réunion d'AA.
  • Dans les endroits où il existe plus d'un groupe d'AA, conseillez aux patients d'en essayer plusieurs afin de choisir celui dans lequel ils se sentent le plus à l'aise.
  • Consultez le site d'AA pour trouver un numéro de téléphone local pour AA, et incitez les patients à composer ce numéro pour se renseigner sur les horaires et les lieux des réunions.