EVIDENCE SNAPSHOTS OCT 2021

RECHERCHE

 

Une approche intégrée aux agences d'établissements pour une meilleure prise en charge de la santé mentale des réfugiés. (en anglais)


TITRE    Settlement-Integrated Refugee Mental Health

AUTER.E.S    Kirby Huminuik , Mohsen Eslami , Kathy Sherrell , and Chris Friesen

ORGANISATION    Counselling Services, University of British Columbia; Immigrant Services Society of British Columbia, Vancouver, British Columbia, Canada

DATE    2022

PUBLIC CIBLE    les fournisseurs de services, les responsables politiques et le public.


Résumé

Contexte

Les réfugiés récemment arrivés au Canada présentent des risques uniques en termes de santé mentale et de besoins de services, et ils sont également confrontés à des obstacles particuliers pour accéder à des soins de santé mentale adéquats. Malgré leur diversité culturelle et sociopolitique, les réfugiés sont souvent exposés à des expériences traumatisantes avant leur migration, ce qui peut augmenter considérablement le risque de problèmes de santé mentale.

Les fournisseurs de services d'établissement sont généralement le premier point de contact avec les réfugiés, et ils développent souvent des relations de confiance, surtout s'ils sont multilingues et culturellement sensibles. Ils peuvent également fournir des informations précises sur les traitements de santé mentale et faciliter un processus de référence sensible et efficace. Ils représentent donc un bon environnement pour la mise en œuvre d'un modèle intégré et collaboratif de soins de santé mentale.

 

Méthodes :

Une méthodologie mixte a été appliquée dans le but d'évaluer la réduction des symptômes de la dépression, de l'anxiété et du syndrome de stress post-traumatique (SSPT), d'évaluer la satisfaction des clients à l'aide d'un questionnaire en sept points et de comprendre les expériences des clients en terme de counseling à l'aide d'entretiens qualitatifs semi-structurés.

 

Résultats :

Au cours de l'intervention, les réfugiés participants (n= 74) au programme de santé mentale intégré dans l'établissement ont démontré une réduction significative d'anxiété, de dépression et de SSPT.

Les entretiens qualitatifs avec les réfugiés ont permis :

(a) de comprendre le fardeau des problèmes de santé mentale non traités,

(b) de connaître leurs perceptions de la maladie mentale et du traitement,

(c) de connaître leurs expériences des services de santé mentale intégrés à l'établissement et du counseling dans la langue maternelle,

(d) d'observer leurs propres progrès,

(e) d'évaluer leurs expériences de counseling.

 

Conclusion :

Les résultats de cette étude pilote suggèrent que des services de santé mentale spécialisés et culturellement adaptés, offerts dans le cadre d'une agence d’établissement, réduisent les obstacles aux services de santé mentale en répondant aux besoins et aux préférences des réfugiés et sont efficaces pour réduire les symptômes d'anxiété, de dépression et de SSPT.

 

Que dois-je retenir de cette recherche ?

Cette étude montre l'importance des agences d'établissement et leurs capacités de disposer d’un modèle intégré de soins de santé mentale qui pourrait potentiellement améliorer les résultats cliniques et faciliter l'accès aux services pour les réfugiés.

Cette étude :

  • Fournit des résultats valides sur les retombées du counseling pour une population particulièrement vulnérable et mal servie,
  • Éclaire la pratique clinique et le développement de tels programmes,
  • Fournit des données au niveau communautaire nécessaires pour éclairer les décisions en matière de santé mentale publique et de politique d'établissement.

 

Prochaine étape

Des recherches futures sont nécessaires pour déterminer les stratégies d'évaluation et de traitement afin de soutenir le développement d'un modèle de soins échelonnés efficace, dans lequel des ressources plus intensives peuvent être allouées à ceux qui ont des besoins plus complexes.

Les efforts de développement de tels programmes doivent porter sur un large éventail de besoins en santé mentale et sur les barrières qui existent pour les groupes vulnérables au sein de la population réfugiée.

 

En savoir plus

Explorer d’autres articles