Click here to see the meta data of this asset.

TDAH chez l’adulte : Traitement psychosocial

Psychoéducation

La psychoéducation est une première étape importante du traitement du TDAH. Elle doit être offerte pour plusieurs raisons :

  • des données probantes mettent en évidence que même les personnes atteintes de TDAH et traitées avec succès rechutent si elles ne modifient pas leur mode de vie;
  • le TDAH est handicapant dans de nombreux domaines et le patient peut vouloir accélérer la prise en charge en commençant immédiatement les médicaments; résistez à cette pression d'instaurer un traitement médicamenteux sans avoir éduqué le patient comme il convient; 
  • un patient qui respecte le déroulement de la prise en charge fait preuve de son engagement dans le processus;
  • il y a beaucoup à découvrir sur la maladie, et savoir c'est pouvoir; c'est la connaissance qui réduit la dépendance du patient vis-à-vis de son médecin.

Traitement non médical

  • Interventions comportementales : en matière de TDAH, il est essentiel de prendre en considération le style de vie du patient; les mauvaises habitudes doivent être modifiées; le rôle du médecin de soins primaires est d'aider le patient à trouver les ressources facilitant son changement de mode de vie. 
  • Ergothérapeutes : les ergothérapeutes peuvent être très utiles pour aider le patient à élaborer des plans d'organisation et à examiner son autonomie fonctionnelle.
  • Accompagnement pour le TDAH : il y a peu de conseillers formés, mais ceux-ci peuvent aider les patients à atteindre leurs objectifs.
  • Stratégies électroniques : Réduire l'accumulation d'informations et les réorganiser à l'aide des technologies informatiques, des assistants numériques personnels et des logiciels peut aider les patients à gérer les « problèmes de paperasse ».
  • Évaluation des aptitudes professionnelles : ce type d'évaluation peut être utile au patient dans le cadre de son travail, et l'aider à demander les aménagements nécessaires.
  • Réseaux de soutien communautaires : les groupes de soutien pour les patients atteints de TDAH peuvent les assister dans leurs besoins psychologiques et identifier des stratégies que d'autres ont trouvées utiles; les conjoints en tirent souvent le plus grand avantage, car cela leur permet de mieux comprendre leur partenaire.

Psychothérapie

Un TDAH peut conduire à des problèmes importants de mauvaise estime de soi, diminution de la confiance en soi, et conflits dans les relations interpersonnelles. Le diagnostic peut aussi entraîner un certain soulagement, mais aussi du désespoir, car il peut renvoyer le patient à toutes les occasions de traitement à un âge plus jeune qui ont été perdues. Dans tous les cas, un programme de prise en charge psychologique est essentiel.

  • Interventions de groupe: si cela est possible, organisez un groupe de patients adultes, qui peuvent ainsi apprendre les uns des autres; faire rencontrer à vos patients d'autres patients ayant les mêmes problèmes au même moment est par ailleurs rentable; si vous manquez de place, il peut être nécessaire de délocaliser cette activité.
  • Thérapie individuelle : le thérapie cognitivo-comportementale peut aider à recadrer positivement les situations que le patient considère comme négatives; les patients ont en effet souvent des systèmes de croyances basées sur un manque d'accomplissements et sur la perspective cynique d'un monde dans lequel toutes les autres personnes excellent et où leur plein potentiel n'est, en revanche, pas favorisé; le médecin peut les aider à développer un meilleur contrôle d'eux-mêmes. C'est dans cette perspective thérapeutique que les médecins de soins primaires ont le plus d'influence, dans la mesure où le pacte thérapeutique à long terme ancre le patient dans la stabilité recherchée.

Résultats thérapeutiques

Les personnes atteintes de TDAH peuvent avoir un excellent fonctionnement si elles trouvent les interventions thérapeutiques adaptées à leur trouble. Dans l'idéal, elles découvrent les moyens de canaliser les spécificités de leur trouble d'une manière productive. L'impulsivité se transforme en esprit d'entrepreneuriat et en sens des opportunités, l'inattention en inventivité et en ouverture d'esprit, et l'hyperactivité motrice en élan et en endurance physique. Un grand nombre de patients atteints de TDAH font des carrières très réussies. Cette possibilité devrait motiver les médecins dans l'identification de ce trouble et la recherche d'un traitement efficace.

 

Psychiatry in primary care toolkit

A powerful mobile app packed with features that will streamline screening and assessment in primary care.

Download the Toolkit

Frequently asked questions

Clinical guidelines

Canadian ADHD practice guidelines (CADDRA, 2011)

Attention deficit hyperactivity disorder: diagnosis and management (NICE guideline CG72, 2008)