Click here to see the meta data of this asset.

Dépression : Traitement psychosocial

Psychothérapie

Dans les cas de dépression légère à modérée, la psychothérapie fondée sur des données probantes est aussi efficace que les médicaments. Associer psychothérapie et médicaments n'est pas plus efficace que l'un ou l'autre traitement prescrit seul, sauf chez les patients présentant une dépression chronique, grave ou réfractaire au traitement, ou quand il existe une comorbidité (par ex., anxiété, trouble de la personnalité).

Le choix de la psychothérapie dépend de l'offre des ressources locales.

Les approches de psychothérapie fondée sur des données probantes incluent : 

  • Thérapie de résolution de problèmes : Quatre à six séances hebdomadaires ciblées sur l'identification des problèmes et des techniques simples de résolution de problèmes; utile en soins primaires.
  • Thérapie cognitivo-comportementale : 12 à 16 séances hebdomadaires ciblées sur l'identification de l'image de soi et des comportements négatifs, en leur substituant l'activation  d'une pensée et de comportements plus réalistes. 
  • Thérapie interpersonnelle : 14 to 16 séances hebdomadaires ciblées sur l'identification et la résolution des conflits et problèmes interpersonnels. 

Approches d'auto-assistance

  • Toujours inclure une éducation du patient (par ex., donner au patient des documents d'information.
  • Faire intervenir les patients dans la prise en charge de leur maladie en collaborant avec eux de manière active pour ce qui est du diagnostic et de la planification du traitement. 
  • Utiliser les Manuels et carnets d'exercice d'auto-assistance (basés sur des techniques cognitivo-comportementales).

Fonctionnement au travail et dans les activités

Le travail et les activités sont des domaines essentiels du point de vue thérapeutique et du fonctionnement psychosocial.

  • Il se peut que le patient n'ait pas besoin d'arrêter de travailler. Aidez-le à envisager les avantages qu'il aurait à continuer à travailler (interaction sociale, emploi du temps régulier, sentiment d'accomplissement) en regard des risques qu'il aurait à arrêter de travailler (accidents, productivité réduite, conflits interpersonnels).
  • Aidez le patient à surmonter son stress lié au travail en faisant appel aux techniques cognitives et à l'auto-assistance. Remarquez que, dans le cas de la dépression, il est souvent contre-productif d'éviter le stress. 

Autres traitements

  • L'exercice et l'activité sont bénéfiques au patient dépressif. « Prescrivez-lui » au moins une marche quotidienne à vive allure.
  • La luminothérapie (exposition à de la lumière vive à l'aide d'une lampe fluorescente) est efficace sur les troubles affectifs saisonniers (épisodes dépressifs récurrents avec l'hiver).