Click here to see the meta data of this asset.

Psychose : Traitement psychosocial

Types de traitement psychosocial

La psychothérapie et les interventions psychosociales constituent une composante importante du traitement des patients atteints de schizophrénie ou de trouble schizoaffectif. Elles sont classiquement délivrées par les départements psychiatriques spécialisés locaux et les équipes de traitement communautaires, et incluent :

  • Thérapie cognitive comportementale (TCC) : Particulièrement utile chez les patients résistants au traitement, chez lesquels persistent des symptômes positifs ou négatifs.
  • Interventions familiales: incluent psychoéducation familiale, groupes multifamilles (particulièrement au début de la maladie), évaluation et prise en charge du fardeau des soignants.
  • Interventions concernant l'emploi et les études : incluent des aménagements de soutien pour  l'emploi et les études délivrés par des services aux étudiants dans les établissements secondaires et postsecondaires
  • Formations en habiletés sociales et habiletés de vie : enseignent des habiletés à vivre de manière indépendante pour aider les personnes atteintes de schizophrénie à fonctionner dans leur communauté
  • Prise en charge au cas par cas : Inclut des agents communautaires et des équipes thérapeutiques communautaires pour une assistance au logement et à l'emploi au cas par cas, ainsi que des programmes de soutien lié au handicap.

Psychoéducation

La psychoéducation aide les personnes atteintes de schizophrénie à comprendre leur maladie et à y faire face. Elle participe à la réduction des taux de rechute et de réadmission, à une observance accrue du traitement médicamenteux et à une meilleure qualité de vie, et devrait être le fruit d'un processus continu avec les patients et leur famille.

La psychoéducation cible souvent les problèmes liés à une non-observance du traitement, qui peuvent être le résultat de plusieurs réalités :

  • manque de compréhension de la maladie;
  • utilisation concomitante d'alcool ou de drogue;
  • problèmes d'alliance thérapeutique;
  • effets secondaires des médicaments;
  • schémas posologiques compliqués;
  • problèmes d'accès au traitement;
  • obstacles financiers au traitement médicamenteux.

La psychoéducation peut transmettre des messages simples pour améliorer l'observance du traitement :

  • les antipsychotiques peuvent nécessiter deux semaines pour commencer à être efficaces;
  • il faut prendre les médicaments tous les jours;
  • les effets secondaires sont généralement légers et s'améliorent avec le temps;
  • même si vous vous sentez mieux, il faut poursuivre votre traitement médicamenteux sinon vos symptômes réapparaîtront;
  • n'arrêtez pas vos antipsychotiques avant de faire le point avec votre médecin;
  • l'alcool et les drogues récréatives peuvent influencer l'efficacité de vos médicaments.

Suivez avec vos patients une approche d'auto-assistance :

  • Incluez toujours une éducation du patient (par ex., remettez des documents informatifs au patient.
  • Faites participer les patients, et leur famille quand c'est indiqué, à la prise en charge de leur maladie en collaborant activement avec eux pour ce qui concerne le diagnostic et la planification du traitement.

Psychiatry in primary care toolkit

A powerful mobile app packed with features that will streamline screening and assessment in primary care.

Download the Toolkit

Frequently asked questions

Clinical guidelines

Treatment of schizophrenia (CPA, 2005)