Click here to see the meta data of this asset.

Quand orienter le patient vers un spécialiste

  • Comorbidité venant compliquer la pathologie originale (problèmes importants liés à l'utilisation d'une substance, trouble grave de la personnalité, trouble anxieux complexe comme le trouble stress post-traumatique ou le trouble obsessionnel compulsif), trouble grave de l'alimentation 
  • Tableau clinique sévère (suicidalité grave, psychose, trouble bipolaire, particulièrement bipolaire I avec des épisodes maniaques)
  • Patient résistant à 12 voire 16 séances de psychothérapie dans le cadre d'un traitement combiné à une pharmacothérapie (médicaments ou pharmacothérapie, c'est pareil)
  • Préoccupations quant au maintien d'une distance professionnelle avec le patient 

Traduction du texte tiré et adapté de : Ari E. Zaretsky, Psychotherapy in primary care, Psychiatry in Primary Care (CAMH, 2011)


Psychiatry in primary care toolkit

A powerful mobile app packed with features that will streamline screening and assessment in primary care.

Download the Toolkit

Frequently asked questions